Le Message

0

La main de l’Ennemi mortel fait rage dans le monde.

Il veut dévaster l’humanité.

Son objectif est d’amener de son côté le plus grand nombre d’hommes possible.

Eh bien, l’ancien dicton enseigne que “… le Royaume des Cieux est comme un champ de blé… l’Ennemi est venu… (et)… a semé l’ivraie au milieu du blé… Alors les serviteurs sont allés voir le Maître… : Seigneur… d’où vient l’ivraie ? … un ennemi a fait cela … veux-tu que nous … le fauchions ? … (et le Maître dit) … Non … de peur qu’en fauchant l’ivraie … vous ne déraciniez aussi le blé. …laissez l’un et l’autre pousser… puis arrachez l’ivraie en premier …. Et liez-le en bottes pour le brûler… mais replacez le blé dans mon grenier.” (Matthieu 13:24-43).

L’Ennemi mortel opère en réalité aussi comme un serviteur du Père tout-puissant, l’Unique et l’Éternel, le Seigneur.

En vérité, le mythe adamique nous enseigne le sens de cette parabole évangélique.

L’homme a mangé la “pomme” du péché en ayant le désir d’assumer le “libre arbitre” ou la connaissance du Bien et du Mal.

C’est pourquoi, céder au péché est un “passage” sur le “chemin du retour” vers la Maison du Père, pour remonter la “pente” de la matière, de l’impureté et de la perversion, c’est-à-dire céder aux désirs et aux convoitises de la chair.

En subissant les conséquences de leurs actions ” mauvaises ” grâce à la loi du ” bon karma “, l’humanité se repent et comprend la nécessité de respecter les préceptes, la règle, inscrite dans le cœur de chaque individu : ” … ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse à toi-même ... “. (ancien précepte).

Mais le Royaume des Cieux est comme un champ de blé : le temps de la moisson arrive et nous devons récolter.

Le Projet Divin a donc un temps pour atteindre son but : sanctifier la Vie des hommes, faits “à l’image et à la ressemblance du Père” (ancien précepte).

Au moment de la récolte, l’ivraie est brûlée dans le feu : c’est ce que veut l’Ennemi mortel, qui se nourrit de la vie humaine “brûlée dans le feu du Seol” (ancien adage), où il y a “…pleurs et grincements de dents…”. (le Christ, les évangiles).

Ce moment est arrivé.

Alors, vous, les fidèles, prêtez votre ” résistance ” au sordide qui vous entoure, remontez le nez pour ne pas sentir la puanteur des ordures qui dominent le monde, dédaignez même les méchants, les pervers, et tous ceux qui ” …abhorrent la Gloire (du Père)… ” (Psaume de David)), mais ” … gardez le silence dans vos tentes… ” (David, Psaumes).

L’heure est déjà là. Le jugement est en cours.

Je ne suis pas venu pour condamner… mais le jour viendra où je reviendrai au son de la trompette pour juger les vivants et les morts…”. (le Christ, les évangiles).

Et puis “…mieux vaut pour eux qu’ils ne soient jamais nés…”. (Christ, Évangiles).

About Author

Comments are closed.