Les 12 tribus d’Israël

0

L’homme et sa constitution intérieure, les voiles de l’âme, représentent l’un des enseignements fondamentaux de la Doctrine Secrète, source de la sagesse antique.

L’individu humain est la manifestation des sept principes de l’âme, les mêmes principes qui supervisent l’ensemble du cosmos vivant et observable : Atma, Buddi, Manas supérieur, Manas inférieur, Astral, physique éthérique et physique dense.

Le corps physique est donc ce qui apparaît des deux principes, le physique dense et le physique éthérique.

Ce dernier (le corps éthérique) est le centre de la conscience de l’homme incarné tandis que le corps visible (physique dense) en est le “reflet”, l’instrument d’expression, dont la vitalité dérive du corps éthérique.

Le véritable siège de l’âme (conscience) est donc le corps éthérique, la “Merkava” selon la signification antique.

L’évolution humaine est avant tout la construction de la Merkava, le siège de la “conscience”, de ce que l’homme est en tant que penseur, connaisseur, roi au sein de la Création, collaborateur et serviteur du Père céleste.

Il est dit que le prophète Élie “…monta au Ciel sur un char de feu…” : en effet, la Merkava du “juste” a atteint son point de perfection et est comme “un char de feu”, c’est-à-dire que les Centres (ou Chakras) qui le constituent atteignent un tel point de développement qu’ils sont comme des “boules de feu dévorant”, intégrées en une seule “figure ardente”.

Dans le corps éthérique se reflètent les cinq autres principes énoncés, à savoir (de bas en haut) l’Astral, le Manas inférieur, le Manas supérieur, le Buddi, l’Atma.

Celui qui est représenté est la manifestation vivante du Christ incarné, le Premier d’une grande famille de frères.

Ermete Trismegisto, dans le Corpus Hermeticum, a donné à l’humanité la connaissance des 7 Principes Universels, parmi lesquels on trouve

  1. La loi de l’esprit : tout est esprit. La source de la vie est l’Esprit créateur infini. L’univers est mental. L’esprit règne sur la matière ;
  2. La loi de la correspondance : tout ce qui est en haut est en bas, tout ce qui est en bas est en haut.

C’est pourquoi la structure interne de l’homme se reflète, et vice versa, dans les autres entités hiérarchiques qui construisent le Cosmos tout entier selon le plan du Grand Architecte, l’Unique et l’Indivisible, l’Éternel, l’Alpha et l’Oméga, le Dieu Transcendant mais Manifeste.

Il en va de même pour le Logos planétaire, le Seigneur de la planète, pour le Logos solaire, le Seigneur de notre système, ou pour le Logos cosmique, le Seigneur des constellations, y compris celles du zodiaque, ainsi que des sept systèmes solaires, dont le nôtre.

La Merkava présente, en correspondance avec la partie supérieure de la tête, dans la dimension éthérique étant donné qu’elle est l’expression de ce corps, un centre de force (ou chakra) dans lequel se déversent les énergies de l’Âme, à partir de son plan d’expression ; Il est bien connu que la science officielle est capable d'”observer” ce que l’on appelle l'”aura”, cette partie du corps éthérique qui s’étend au-delà des contours du corps physique dense. La Merkava assume la fonction derégulateur de la vitalité” de tous les autres centres éthériques et des organes correspondants du corps physique, parmi lesquels se trouve avant tout le cœur.

Ainsi, ce centre de force vitale “colore” de la qualité de ses énergies spirituelles la vie corporelle de l’entité incarnée, et trouve une correspondance dans autant de zones du cerveau physique et donc du corps.

Il en est ainsi pour l’homme, le Seigneur de la planète, le Logos solaire et le Logos cosmique.

Le chakra en question prend la forme d’un “Lotus à 12 pétales”, dont chacun est relié à un organe particulier du corps entier en manifestation à travers la masse cérébrale.

Dans le cas de notre Logos cosmique, le Père céleste des sept systèmes solaires, ce centre de force et de vitalité correspond aux 12 Constellations du Zodiaque : Bélier, Gémeaux, Taureau, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons.

Ces étoiles “qualifient” la Vie en manifestation dans l’ensemble de notre Cosmos de référence, “colorant” de leur vitalité les sept Systèmes Solaires, leurs Planètes et les personnes qui les habitent, ainsi que les Nations et les peuples.

Chaque Unité vivante est sous le “contrôle” d’une des 12 Constellations, assumant et exprimant une qualité spécifique de manière plus marquée que les autres attributs caractérisant la Vie unique qui est en expression dans chacune d’elles (voir sur The Global Review un de mes précédents articles sur les fondements scientifiques de l’astrologie).

Le corps éthérique de l’Entité qui se manifeste, non visible à l’œil humain, est le “Nom” (le Visage) de la Vie en expression, c’est-à-dire sa Personnalité, ce qui est “visible” et perceptible dans le Plan physique dense. Il en va de même pour l’homme et pour toute autre entité cosmique.

” Je ferai passer devant toi toute ma bonté, je proclamerai … le nom du Seigneur … (Exode 33, 19).

“… Le Seigneur, le Seigneur est Dieu, le Seigneur est Clément et Bienveillant, et Très Miséricordieux et Juste. … Il conserve la Bienveillance jusqu’au millième descendant ; Il tolère le péché, la culpabilité et le poids du passé, il ne les laisse pas impunis, il demande compte des péchés des pères aux enfants, aux petits-enfants, à la troisième et à la quatrième descendance” (Exode 34, 6-7).

Tel est le nom de notre Seigneur, le Père céleste ou les traits saillants de sa personnalité.

Sa force vitale est la “Lumière de son visage” : “… <Le Seigneur vous bénit et vous garde. Que le Seigneur fasse briller son visage sur toi et te fasse grâce. Que le Seigneur tourne sa face vers toi et t’accorde la paix… Ainsi, ils mettront Mon nom sur les enfants d’Israël, et je les bénirai” (Nombres 6, 23-26).

C’est la bénédiction des prêtres d’Israël au peuple.

Cette Force rayonne à travers le corps de manifestation de l’Entité par le centre du lotus à 12 pétales, dans le cas de notre Univers par les 12 Constellations du Zodiaque.

Le Seigneur de la Planète, qui reçoit la Force Vitale du Père Cosmique à travers les 12 Constellations, selon Son dessein, a pris la décision de “…s’asseoir sur Son Trône” … “car la Terre a donné son fruit…” (David, Psaumes).

Dans l’enseignement de la sagesse antique, cela représente le “temps de la moisson”, de la séparation des “justes” et des “méchants”, puisque les premiers “hériteront” de la Terre tandis que les seconds seront ” écartés ” et n’auront plus de ” descendants parmi les fils des hommes ” : c’est la fin des temps, comme l’ont déjà dit les prophètes de toutes les époques et de toutes les races.

À cette fin, le Seigneur déverse la Force de sa Main Droite, la Force de l’Esprit qui s’oppose à la Matière, au mondain, à l’impur (voir les précédents articles de l’auteur sur ce sujet dans The Global Review).

En conséquence, Il éprouve le besoin de “projeter” son Pouvoir vital sur l’ensemble de notre Globe afin de réaliser le Plan, la Force de la Main Droite, qui est représentée par son Lotus à 12 pétales, dans lequel se déversent les Énergies des 12 Constellations, la Force vitale du Père Cosmique.

Selon le plan divin, le règne humain représente le “macrocosme” des règnes inférieurs de la nature, à savoir le règne animal, le règne végétal et enfin le règne minéral.

 Pour cette raison, le Flux “énergétique” et la Force de Vie de la Droite devront passer principalement par l’homme afin de se propager à toutes les formes de Vie de la Planète.

L’instrument du Seigneur est représenté par la “constitution” (création) du peuple juif, dont la “naissance” est due au sacrifice de quelques Hiérarques, Hommes de la Ligne de Force de la Droite, les Patriarches Abraham, Isaac et Jacob et d’autres, qui avec leur œuvre ont permis la sélection génétique du groupe humain israélite, déjà depuis quelques milliers d’années.

Ce dernier, le Peuple élu, exprime des qualités tout à fait particulières par rapport aux autres Nations de la Terre, puisqu’il doit “recevoir” du Père sa Force vitale provenant du Lotus à 12 Pétales et la répandre dans l’humanité et la Planète entière.

En effet, il est écrit que “…vous faites partie de Mon Nom…” et “…Je vous ai choisis parmi les peuples de toute la Terre… pour faire de vous une Nation Sainte et un peuple de Prêtres…”. (Source : La Bible).

Par conséquent, assumer le rôle de Prêtres du “Seigneur de la Planète” implique de nouer une relation particulière avec la Source de la Vie Planétaire : recevoir les Énergies qui qualifient les aspects de toutes les formes de Vie sur Terre et les diffuser dans tous les règnes de la Nature, en passant par l’espèce humaine.

Il est donc clair pour le lecteur attentif que le peuple élu ne peut se résumer qu’aux 12 Tribus d’Israël, chacune d’entre elles étant la Source de Vie provenant d’un des Points de Force du Lotus des 12 Pétales du Père Céleste, le Seigneur du Globe, correspondant à son tour au Fluide d’Energie Vitale provenant d’une des 12 Constellations.

Chaque Tribu manifeste son propre “caractère” et toutes ensemble représentent et synthétisent les qualités de l’ensemble de l’humanité.

C’est la raison pour laquelle la Sagesse Ancienne affirme que “l’histoire, la vie et les difficultés du peuple juif” sont une représentation du processus d’évolution de l’ensemble de l’humanité.

About Author

graduated from Harvard University in literature and philosophy of art. Professor of Moral Philosophy at the University of New Delhi, he studies and researches the most current themes of literature and modern art, highlighting its content and its links with the inner and outer life of humanity today.

Comments are closed.