HomeLivres et Mémoires de RechercheWIMPS ? Non, merci, nous préférons l'hydrogène noir

WIMPS ? Non, merci, nous préférons l’hydrogène noir

La matière noire, dont nous ne savons rien, est la partie prédominante de la matière universelle. Les scientifiques pensent qu’en capturant des particules massives faiblement Interactives, ils peuvent résoudre le problème de la Matière Noire. Ils ont donc développé des technologies sophistiquées telles que des chambres à projection temporelle ou des dispositifs de charge couplée pour la construction de détecteurs coûteux. Pourtant jusqu’à aujourd’hui, aucune de ces particules n’a été capturée, et il ne peut être utile d’augmenter de plus en plus la masse cible de détection. Nous pouvons déduire que la théorie fondamentale de la supersymétrie, puisqu’elle se fie à la relativité, génère inévitablement des erreurs. La solution provient des nombreux textes sacrés anciens selon lesquels la matière noire est un parahydrogène solide qui entoure l’univers comme une coquille. Au niveau équatorial, existe une fragilité par laquelle l’hydrogène peut entrer en donnant vie à de nouvelles étoiles : ainsi, la plus grande partie de l’univers est encore à venir !

Mots clés

DM, WIMP, CMB, CCD, TPC, Hydrogène, Essen

 

Prof. Nicolino De Pasquale
Aeronautical engineer and researcher in physical-mathematical issues, he has in particular devoted himself to the study of the "abacus" and Egyptian abacus and of the mathematical applications in the civilization of ancient Egypt. His research has revealed the presence of concepts of physics and mathematics in the structure of some ancient Italian portals. He published the results of his study and research activities.
RELATED ARTICLES

Most Popular