PANDÉMIE : tout le monde

0

PRÉSENTATION

Un horizon incliné, qui, avec le soleil se fondant dans la mer, se glisse dans l’obscurité qui l’entoure.

C’est la couverture de “Pandémie : tout le monde”.

Un thriller qui vise à anticiper ce que le monde est en train de vivre.

Première œuvre d’Achille Granata. Le style sec et cadencé révèle la formation de l’écrivain en tant que journaliste.

L’auteur utilise un style d’écriture cultivé et attentif, axé sur la construction des traits caractéristiques des personnages et de leurs états d’âme, des lieux, des événements et de l’histoire.

Une analyse psychologique de l’époque accompagne le lecteur jusqu’à la découverte du dénouement qui ne sera révélé qu’à la dernière page.

Un “fil rouge” unit les tranches de vie tout au long du livre, nous conduisant à la découverte du véritable personnage.

Un livre de science-fiction, qui est souvent dépassé par la réalité et peut être lu d’un “seul trait”.

Bonne lecture

La rédaction

About Author

Journalist, real estate entrepreneur and then manager in financial sector companies. Today, he is a consultant in the management of credit companies.

Comments are closed.