HomeLivres et Mémoires de RechercheOrganismes génétiquement modifiés (OGM)

Organismes génétiquement modifiés (OGM)

Résumé:

Par OGM, nous entendons les organismes dont le patrimoine génétique a été modifié par l’homme en ajoutant ou en soustrayant des fragments d’ADN (gènes). Les OGM sont largement utilisés :

  • dans le domaine médical pour produire des médicaments, des vaccins, des enzymes ;
  • dans le domaine animal pour produire des animaux plus résistants aux maladies, plus sûrs et ayant une viande de meilleure qualité ;
  • dans le domaine des légumes pour produire des aliments plus sûrs, de meilleure qualité et moins chers.

Les avantages des OGM sont de produire de grandes quantités de nourriture à un coût réduit, plus sûr et plus nutritif, réduisant ainsi l’utilisation de pesticides.

Les inconvénients comprennent :

  • des phénomènes d’allergie pour ceux qui l’utilisent,
  • de perte de la sélection naturelle et de la biodiversité, en outre
  • la domination sur la distribution de nourriture par certaines multinationales.

À l’heure actuelle, cependant, aucune étude n’a été en mesure de montrer que les aliments génétiquement modifiés sont dangereux.

Même le monde scientifique croit que l’utilisation d’OGM n’implique pas de risques plus grands que ceux trouvés dans les aliments non modifiés.

En réalité, il faut dire que les OGM ont été bien acceptés dans le monde pharmaceutique mais  beaucoup moins dans le secteur agroalimentaire en raison de problèmes plus économiques et politiques que de problèmes scientifiques.

Les OGM sont régis par des lois très restrictives pour garantir la santé humaine et la protection de l’environnement.

MOTS-CLÉS :

Organismes génétiquement modifiés, gènes, insecticides, anibiotiques, oncotopes, transgènes

NOMBRE DE PAGES : 11

Cette publication est actuellement disponible uniquement en italien.

Prof. GianDomenico Palka
Ordinary Professor at the G.D'Annunzio University of Chieti-Pescara. Former Director of the school of specialization in medical genetics of the same university and Director of the human genetics department of the civilian hospital of Pescara, he conducted studies in oncological cytogenetic, constitutional genetic pathology (male infertility), identification of genes responsible for Duane's syndrome and the genetics of breast cancer. He has published 150 articles in international scientific journals, including the recent publication (2017) of the American journal "PLOS ONE" of the results of a study on the fetal cells of 209 pregnant women.
RELATED ARTICLES

Most Popular