Le rêve du cheval

L’auteur part de l’expérience de panique qui contient en soi le jeu tragique, mythique-radical (et non « mythique philologique » ou « mythique de récupération »). Il réaffirme les trois états universels de la conscience ontologique et les fait correspondre aux trois états de la conscience anthropologique : réveil, rêve et sommeil profond. Au sein de ceux-ci (comme dans l’Alto) il y découvre une raison et une « déraison » pas nécessairement éthiques, un daimon socratique mais toujours inquiétant. La sculpture / cheval (œuvre réelle, non seulement artistique ou littéraire) devient ainsi le chemin qui mène de Truia au concret SPQR (Senatus populusque romanus signifiant « Le Sénat et le peuple romain »), dans le feu mythique et éternel qui se répète sans fin dans la destruction, l’espérance, la renaissance.

MOTS-CLÉS : éventualité, panique, triade, veillée, rêve, truia, renaissance.

Nombre de pages : 6

Cette publication est actuellement disponible uniquement en italien.

Dott. Sandro Giovanninihttps://www.heliopolisedizioni.com/
Cultural organizer, writer and founder of numerous and qualified magazines in the field of culture and art, he has published monographs on the subjects of literature, philosophy and metaphysics. Designer and decorator of important environments he is also a sculptor of remarkable skills and an eclectic artist with broad views and consolidated prestige.
RELATED ARTICLES

Most Popular