HomeLivres et Mémoires de RechercheLe retour à la réalité, même en économie

Le retour à la réalité, même en économie

RÉSUMÉ

La question posée alors aux économistes par la reine d’Angleterre est toujours sans réponse car la solution à la question n’a pas été envisagée dans le paradigme néoclassique hégémonique. La révolution keynésienne, consistant à placer la question globale au centre du système économique, a été, dans un certain sens et avec d’autres approches, anticipée par un pontife, Pie XI. Entré en crise et abandonné dans les années 70 du siècle dernier, le keynésianisme semble aujourd’hui revenir à la mode et prendre une légitime revanche sur la contre-révolution néoclassique. Après les illusions millénaires de la mondialisation, le monde redécouvre l’importance des économies nationales, mais cela implique la codification d’un nouveau “jus publicum (Droit Public)” interétatique qui, partagé, permet le développement de relations internationales sans hégémonies ni organes supranationaux. L’histoire des 90 dernières années, de la crise de 1929 à celle de 2008, montre une dynamique de migration alternante dans la mesure où la science économique et la pratique politique oscillent entre le pôle keynésien et le pôle néoclassique, et vice-versa, car, probablement, le réalisme nécessaire pour trouver l’équilibre fait défaut. Dans cette optique, la grande leçon éthique des papes du XXe siècle reste fondamentale.

MOTS CLÉS

Demande agrégée, Keynes, Pie XI, mondialisation, déglobalisation, révolution keynésienne, contre-révolution néoclassique.

Prof. Luigi Copertino
Luigi Copertino (Busto Arsizio, Varese, 1963) lives in Chieti. Doctor of Law, with a thesis in philosophy of law, regional official and journalist, he specialized in "Studies of legal and monetary values" at the chair of General Theory of Law at the Faculty of Law of the University of Teramo . Dealing with theological-philosophical-legal-political-economic thinking in close relation with the concrete nature of history, he collaborated with the chair of history and institutions of African and Asian countries of the Faculty of Political Science of the University of Teramo and with the Enrico Mattei Institute of Advanced Studies on the Middle-East, in Rome, in the Master Enrico Mattei " in the Middle-East. He taught at the Summer University of the Republic of San Marino on issues related to the historical-religious identity of Europe. Similar to didactic activities for the Summer University of the Republic of San Marino, on issues related to the historical-religious identity of Europe. He is a contributor to many cultural magazines and is the author of several books on themes of spirituality, history, political philosophy and currency.
RELATED ARTICLES

Most Popular