Dieu et la consistance du Moi

0

ABSTRACT

Si une certaine approche de la physique quantique remet en jeu les anciennes conceptions holistiques de la réalité, il ne semble pas du tout correct d’utiliser l’holisme du retour pour nier la consistance du moi face au “tout”. Le holos, l’ensemble, était autrefois décliné en termes de divin alors qu’aujourd’hui il est décliné en termes d’énergie cosmique, mais dans les deux cas nous sommes dans le panthéisme. En effet, la science, comme tous les domaines de l’homme, vit d’une pré-option fondamentale de type métaphysique et doit, par conséquent, choisir entre une métaphysique fermée vers le Haut ou vers Elle ouverte. Le holisme quantique a choisi la première option, celle de la fermeture. En réalité, dans les anciennes conceptions holistiques, telles qu’intégrées par la Révélation Abrahamique, le monde est effectivement un tout organique mais c’est un don et non une auto-construction. En ce sens, même le moi est un don et n’est pas auto-construit ou dissous dans ses relations et interrelations malgré le fait qu’il vit, pour lui-même, comme appartenant à une pluralité d’environnements culturels et sociaux

Le ” Moi ” est appelé, par libre choix, à se placer dans une attitude d’ouverture ou de fermeture à l’égard du Donateur qui, cependant, l’inclut en Lui-même, le partage avec Lui-même. Pour cette raison, le Moi a donc sa propre consistance, même si elle est donnée, et n’est pas seulement l’ensemble de ses relations. La philosophie traditionnelle, la nouvelle psychologie humaniste-transpersonnelle et les dernières découvertes de la neuro-cardiologie ont déjà répondu au défi de la mécanique quantique postmoderne. Le Moi existe dans la mesure où il participe, mais non est annulé, par le Dieu transcendant et universel.

MOTS CLÉS

Dieu, moi, physique quantique, sagesse traditionnelle, métaphysique, thomisme, participation, psychologie transpersonnelle, neuro-cardiologie, Carlo Rovelli, Cornelio Fabro, Kenosis, Ruach, Cœur.

About Author

Luigi Copertino (Busto Arsizio, Varese, 1963) lives in Chieti. Doctor of Law, with a thesis in philosophy of law, regional official and journalist, he specialized in "Studies of legal and monetary values" at the chair of General Theory of Law at the Faculty of Law of the University of Teramo . Dealing with theological-philosophical-legal-political-economic thinking in close relation with the concrete nature of history, he collaborated with the chair of history and institutions of African and Asian countries of the Faculty of Political Science of the University of Teramo and with the Enrico Mattei Institute of Advanced Studies on the Middle-East, in Rome, in the Master Enrico Mattei " in the Middle-East. He taught at the Summer University of the Republic of San Marino on issues related to the historical-religious identity of Europe. Similar to didactic activities for the Summer University of the Republic of San Marino, on issues related to the historical-religious identity of Europe. He is a contributor to many cultural magazines and is the author of several books on themes of spirituality, history, political philosophy and currency.

Comments are closed.