Categories
Livres et Mémoires de Recherche

Calendrier de Moïse

RÉSUMÉ.

Une semaine de 7 jours justifie l’utilisation d’un calendrier solaire pour les Juifs ; ayant comme  premier et dernier jour d’une année vague le même jour de la semaine, il n’existe que des typologies de sept ans qui peuvent être identifiées par le nom des jours de la semaine. Une prière rare, Birkat Hachama (dite une fois tous les 28 ans) suggère d’insérer une semaine une fois tous les 28 ans, obtenant la même précision que l’année julienne. Le Lévitique conduit à un cycle de 7 jubilés, avec le même rythme de la semaine, et un cycle important de sept siècles dont traite le livre XII de l’Odyssée ; selon le Psaume 90 le cycle du millénaire est toujours organisé comme une semaine, mais avec un chemin inverse. Six voies d`allumage des bougies dans la menorah indiquent des cycles importants comme les années, décennies, siècles, millénaires, …. pour continuer, sans fin, jusqu’à des millions,… trillions d’années dans un calendrier de longue durée ; cette nature cyclique sans limite, qui peut mieux être comprise utilisant un sceau de Salomon comme une menorah « fermée », exige une valeur précise de l’année solaire sidérale. Exode 26 inspire l’insertion d’une semaine supplémentaire une fois tous les 1120 ans, pour définir une année de Tabernacle quasi sidérale ; dans la Genèse 6, enfin, il y a des liens logiques avec une année solaire sidérale parfaite qui nécessite l’insertion d’une semaine supplémentaire tous les 62.720 ans. Ainsi, en ajoutant une semaine entière une fois tous les 28 ans, 1 120 et 62 720 ans, nous pouvons atteindre une valeur parfaite de l’année solaire sidérale, en utilisant un calendrier unique de 7 ans, simplement organisé comme une semaine.

MOTS CLÉS : arche, calendrier, jubilé, millénaire, précession, tabernacle.

 

By Prof. Nicolino De Pasquale

Aeronautical engineer and researcher in physical-mathematical issues, he has in particular devoted himself to the study of the "abacus" and Egyptian abacus and of the mathematical applications in the civilization of ancient Egypt. His research has revealed the presence of concepts of physics and mathematics in the structure of some ancient Italian portals. He published the results of his study and research activities.