« Carnet de croquis » : Le bouleau et le rocher. Langages du transcendantal en vol extatique.

0

Résumé

La forêt, sombre et mystérieuse se révèle dans le mythe comme un lieu enchanté, un espace de rencontre lié au conte de fées, un entrelacement d’arbres, un habitacle des esprits, des fées et des lutins qui errent librement dans un monde sans frontières. Ici, où le temps et l’espace n’existent pas et où les catégories formelles sont éliminées, tout est mouvement, chaos joyeux, sarabande. Ici, des sorcières sifflantes s’envolent pour leurs réunions nocturnes. Dans cette lande inconnue des mortels, même les plantes, êtres liés à la terre, sont capables de se mouvoir en rompant ce lien, s’envolant vers des régions fantastiques.

Mais on se demande comment il se fait que les branches et les balais aient pu acquérir la fonctionnalité de transport aérien.* Comme tous les êtres vivants, les rameaux enchantés auront aussi évolué. Mais comment et quand tout cela a-t-il commencé, quels ont été les signes d’une telle révolution ?   C’est ce que nous allons essayer de découvrir…

*Cf. C et L. Manciocco, Une maison sans portes. Viaggio intorno alla figura della Befana, Rome, Melusina, 1995.

Mots clés : arbre cosmique – yourtes – bouleau – chaman – voyage extatique – vol magique – extase mystique –  rocher – Roccaporena

Nombre de pages : 9

Cette publication est actuellement disponible uniquement en italien.

About Author

Peintre de renommée mondiale, homme de culture et de grande sensibilité artistique, il représente la meilleure partie du monde culturel contemporain. Professeur de design, de sculpture et de décoration plastique, il a présenté ses œuvres dans de nombreux événements nationaux et étrangers.

Leave A Reply